Je te prends comme tu es, comme tu le respires…

* Je te prends comme tu es, comme tu le respires, * Je suis un  cheminant des dunes et des plages Où s’échouent tant d’idées mortes aux feux invariables, De volonté aboulie en désirs avortés Comme des bois flottant si nourrissante épave Du temps  du sel et  de l’illusion terrestre Qu’il se dessèche et meurt […]

vitrines miniatures |
gani26031982 |
awal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .__-@-=^^/^^LEZARD.MECANIQU...
| io
| Lettre ouverte