Page ouverte…. sur la notion de fantôme !

 ghosts trees - Arbres fantômes

A propos de fantôme…

 

On peut dans un premier temps vouloir réagir avec « humour » juste pour laisser éclater une bulle d’air d’un temps personnel à chacun, déconner un tantinet histoire de mystifier le sujet qui après réflexion s’avère empli de « on dit », de   »il paraît que », de « je me souviens ma grand-mère me racontait….. », ou encore : « Si, si je vous jure je l’ai vu ! (dans la vie ! dans un film! dans le rêve d’un demi-sommeil!)

 

Gardons à l’esprit que fantôme viendrait du latin populaire : fantagma, latin classique : phantasma, pris au grec.).

Apparition, accompagnée de la croyance à l’existence d’une personne qui n’est plus : « Les fantômes ne se montrent qu’à ceux qui doivent les voire (A.Dumas).

C’est aussi une forme blanchâtre, fantomatique : Une clarté diffuse baignait les fantômes des pins (F.Mauriac).

Plus familièrement le fantôme est  un homme ou une femme d’une extrême maigreur (le fantôme de soi-même)

 

Au sens figuré  cela se rapporterait à une chimère que se forme l’esprit,  comme une création bizarre de l’imagination  : Papa [...]se lassait des fantômes qu’il avait tirés de l’ombre (G.Duhamel).

Vaine apparence d’une chose, d’un état : 

 La gloire, fantôme céleste,

   Apparaît de loin à ses yeux. (V.Hugo)

*

En langage classique le mot fantôme revêt la signification d’un objet trompeur : Le fantôme brillant attire l’alouette (La Fontaine).

*

Relativement à l’électricité » : un fantôme devient électrique, un fantôme devient magnétique et l’on se dirige alors vers la notion de spectre.

*

En Médecine, le fantôme  peut être un mannequin dont on se sert dans les cours, pour démontrer certaines opérations chirurgicales et surtout obstétricales

*

En ce qui concerne la pêche, le fantôme peut être un leurre pour la pêche aux carnassiers, ressemblant à la fois au « devon » et au poisson mort.

*

En ce qui concerne les Sciences Occultes, on peut noter, qu’en ce qui concerne le fantôme, la notion relève d’une apparition sous la forme d’un être réel, d’une imagination de l’esprit ou d’un être immatériel, tel que l’âme d’un défunt. (La suggestion établie au préalable par le magicien, le désir ou l’idée fixe de revoir un être cher, la fatigue ou l’excitation de l’esprit, l’influence de nombreuses substances, etc., rendent facile et fréquente l’illusion de voir de telles apparitions.)

*

On peut bien évidemment considérer le mot fantôme comme un adjectif : De la nature du fantôme : inexistant : « Le vapeur[..] semblant partir à toute vitesse dans la nuit comme un vaisseau fantôme »(A.Malraux)

En ce qui concerne les Sciences Occultes, on peut noter, qu’en ce qui concerne le fantôme, la notion relève d’une apparition sous la forme d’un être réel, d’une imagination de l’esprit ou d’un être immatériel, tel que l’âme d’un défunt. (La suggestion établie au préalable par le magicien, le désir ou l’idée fixe de revoir un être cher, la fatigue ou l’excitation de l’esprit, l’influence de nombreuses substances, etc., rendent facile et fréquente l’illusion de voir de telles apparitions.)

*

Un peu plus de dimension nous amène à une notion de Cabinet fantôme, nom donné en Grande Bretagne, à la réunion des membres de l’opposition susceptibles de constituer un gouvernement de remplacement en cas de changement de majorité et dans lesquels les portefeuilles ministériels sont répartis par anticipation.

*

En matière d’adjectivisation du mot fantôme, et relativement à l’électricité, notons simplement le Circuit fantôme ou circuit combiné, circuit supplémentaire, constitué à l’aide de deux circuits ayant le même parcours et associés de manières que les conducteurs de l’un, pris en parallèle,  servent de conducteurs d’aller, et les conducteurs du second, pris en parallèle, de conducteurs du retour.

*

Dans la même notion adjectivale du mot fantôme, prenons connaissance du Membre fantôme. Il revêt fréquemment chez les gens amputé d’un membre l’impression d’avoir encore le membre manquant et peuvent même souffrir d’une région précise, par exemple douleur dans l’orteil, dans le talon, etc., alors que  la cuisse est amputée..

*Ainsi est-on à même de se rendre compte du fait que lorsqu’on parle de fantôme (mot = langue), ce mot véhicule plus de notion qu’on aurait cru connaître ; ainsi suivant les personnes qui vont lire la question la langue véhiculera un langage qui sera compris ou non, la compréhension viendra surtout par rapport à la précision de la question.

*

Pour que la question ne reste pas une question fantôme et  que ceux qui se sentent interpellés par le sujet puissent s’exprimer en toute connaissance, il apparaît qu’il faille être plus précis dans son questionnement !

 

 

*

 

Esotcelt

 

*

 

Aura spectrale

vitrines miniatures |
gani26031982 |
awal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .__-@-=^^/^^LEZARD.MECANIQU...
| io
| Lettre ouverte