Je te prends comme tu es, comme tu le respires…

Je te prends comme tu es, comme tu le respires... dans POESIE jE-TE-PRENDS-COMME-TU-ES-COMME-TU-LES-RESPIRES

*

Je te prends comme tu es,

comme tu le respires,

*

Je suis un  cheminant des dunes et des plages

Où s’échouent tant d’idées mortes aux feux invariables,

De volonté aboulie en désirs avortés

Comme des bois flottant si nourrissante épave

Du temps  du sel et  de l’illusion terrestre

Qu’il se dessèche et meurt sous le « Traditionnel ».

*

Ta révolte intérieure mûrie des coups du sort est splendide

Que vaut-elle en ta pérennité, en ton identité flottante

Si tu ne la fais, hors la raison qui l’anime,            

 Partager à l’enfant qui observe et qui vit.

Si les adolescents  se nourrissent encore d’amertume de la vie

La terre a du souci pour ces jours  à venir !

 *

Je te prends comme tu es, comme tu le respires,

Comme tu le transpires lorsque les doutes t’assaillent.

 Tu trouves ce refuge majestueux de Dieu,

Et quand je vis l’arbre malade de sa fleur de destin

Je vins en fruit d’en haut panser les plaies du cœur

Qui font tant saigner l’âme  sans écoute de l’autre.

*

Je me fais passage inspiré pour chasser les errances,

Je suis le cheminant sur les chemins de dune sur terre,

 Et sur mer je chevauche tout vague à l’âme

Me nourrissant du Ciel pour mieux vivre de toi.

Yann

Laisser un commentaire

vitrines miniatures |
gani26031982 |
awal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .__-@-=^^/^^LEZARD.MECANIQU...
| io
| Lettre ouverte