Distiller son « je t’ aime » en soupir…

The awareness of beeing - la conscience d'avoir existé - http://www.myhome.iolfree.ie

*

  

   J’ai trouvé un jardin 

En creusant de mon regard… 

La terre de notre amour, le sol amendé des soucis  

Un parterre de tendresse sur jonchée d’ici-bas, 

Aussi riche et vivante qu’extraits enivrant… 

De musique nature ses reflets inspirant, 

Expirant tous leurs souffles en notre lumière d’être 

  

J’ai trouvé un jardin à la bretonne ourlé 

De l’écume des jours , de printemps adorés 

D’étés irrésolus et d’automnes asphyxiés ; 

Ou simplement l’hiver module encore l’emprise, 

Sur les temps de tous les temps d’aimer, 

Rythmés par les abstraits et les concrets du vent, 

Oublieux des marées qui ont créé nos plages. 

  

Les hâles de nos coeurs résistent aux tempêtes 

Successions intrinsèques des quotidiens germés ; 

Où meurt l’obsolète et l’humble compte en cieux, 

Des étoiles enfantines aux fronts d’éducation soumis, 

Quelques ‘’rides-labours’’ des veilles inassouvies, 

L’interrogation pourpre des bleus à l’âme enfouie 

Nourrissent encore le coeur de toutes différences ; 

  

Les hâles de nos coeurs, les haltes partagées 

De leur aura enrobent les vibrations d’aimer. 

Le jardin embelli d’épanouissement 

Cultive de ses sources les champs mis en commun, 

Fenaison engrangée pour des temps à venir 

Où la terre en révolte par l’inconscient humain 

Saura distiller son ‘’je t’aime’’ en soupir… 

Musical ! 

  

  

esotcelt

Laisser un commentaire

vitrines miniatures |
gani26031982 |
awal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .__-@-=^^/^^LEZARD.MECANIQU...
| io
| Lettre ouverte